Dancehall, histoire sur ses origines

Dancehall

Yellowman et Vybz Kartel sont deux noms très connus par les amateurs de dancehall. Musique populaire jamaïcaine, ce style musical est né dans les années 1970 et s’est beaucoup développé durant les années 80 pour arriver au style d’aujourd’hui. Zoom sur son histoire dans ce qui suit.

Histoire du Dancehall

Le mouvement dancehall est apparu dans les années 1940 à proximité de Kingston et durant l’époque des changements sociaux et politiques dont la Jamaïque a été victime. Les amoureux du roots reggae commencent à se séparer, car certains trouvent d’autres formes de musiques plus intéressantes et plus enivrantes, lesquelles ne s’éloignent pas du reggae, mais qui sont disons, plus rythmées. Les initiateurs du dancehall, comme Yellowman et Eek-a-Mouse ont préféré jouer sur le thème de l’humour que sur le thème de la violence. Yelloman est d’ailleurs le premier DJ spécialisé dans ce style musical à avoir signé avec un label malor américain et devient une référence dans le domaine. Le dancehall a beaucoup évolué à partir des années 1980 où les femmes également se sont mises à créer et à produire, comme Lady G, Lady Saw, Sister Charmaine, Shelly Rhunder, Lady Junie et Sister Nancy.

Origine du Dancehall

Comme le reggae, le dancehall qui en est dérivé est originaire de la Jamaïque. Le dancehall signifie littéralement « salle de danse » ou « salle de bal » au tout début. Il est également appelé danse Ragga. Ce qui signifie que la musique et la danse se pratiquent en salle, mais avec le temps, elles ont évolué vers des pratiques plus ouvertes et se pratiquaient aussi à l’extérieur. Le nouveau genre de reggae a souvent été confondu avec le rub-a-rub, mais il s’est finalement affirmé après la disparition de celui-ci en 1985. Le dancehall s’est beaucoup développé vers les Antilles avant d’atteindre les pays francophones et y faire des milliers d’adeptes. Aujourd’hui, la danse Ragga est très riche d’un mélange de danses africaines, de hip-hop et de Jazz. Plusieurs mouvements sont possibles et les amoureux de la danse ne cessent d’inventer de nouvelles chorégraphies.

Le dancehall en France

À l’arrivée de la danse ragga en France, peu d’artistes se sont lancés, mais le chanteur Tonton David fut un de ceux qui ont été mordus. Son titre  » Peuples du Monde » qui a été produit par Virgin en 1990 fut un grand succès. Dans le pays pourtant, le terme dancehall a été délaissé au profit du terme raggamuffin. À partir des années 1990, plusieurs groupes sortent des titres aussi engageants qu’humoristiques, comme les Neg Marrons et les Raggasonic. Actuellement, les artistes du reggae dancehall les plus connus sont peut-être Admiral T, Saïk, Kaf Malbar et Krys. Mais, il ne faut pas non plus oublier le monde de l’underground qui est animé par des chanteurs et danseurs talentueux.