Le slack, un style de reggae

un style de reggae

Le reggea a beaucoup évolué avec le temps et plusieurs genres musicaux sont nés de cette évolution, comme le slack. De quoi s’agit-il et qu’est-ce qui le distingue des autres styles musicaux dérivés des diverses évolutions de la musique reggae ? Découvrez une petite explication dans ce qui suit.

Qu’est-ce que le slack ?

Le slack, c’est du reggae qui se distingue par les paroles des chansons. En effet, le slack est composé généralement de paroles à caractère sexuel. Il a été très en vogue durant les années 1980, car beaucoup de chanteurs se sont tournés vers des paroles explicitement sexuelles. Le style est apparu peu de temps après l’avènement du rap et les deux styles ne sont pas du tout les mêmes. Pourtant, le slack tout comme le rap est chanté par divers types de gens. Il n’est pas uniquement réservé à la communauté des rastas. Toute personne qui apprécie la musique jamaïcaine peut s’essayer à ce style particulier qui demande un certain feeling et beaucoup d’audace.

Histoire du slack

Le slack ou slackness est apparu avec le déclin du reggae roots. Les DJs ont commencé à changer leurs styles en adoptant leurs créations à de nouveaux sons, notamment ceux appelés “juggling”. Ce sont ces nouvelles musiques qui ont également changé les styles de danse qui sont devenus très sexuels. Les amateurs du nouveau genre ont commencé à créer des vêtements pour chanter et danser le slack et le mouvement a été lancé. En toute logique, au tout début, les paroles n’étaient que suggestives, mais avec le temps, elles le sont devenues. Pour beaucoup, le slack est une manière pour les jeunes de se rebeller face à la situation politique en ce temps. Pour Yellowman, le slackness ne signifie en aucune manière se stagner, car la musique évoque le sexe et ce qui se passe derrière.

Les artistes spécialisés dans le slack

Il est impossible de parler du slack sans parler d’un des plus célèbres artistes de la scène reggae, Yellowman. Il s’est fait connaître et apprécier durant les années 1980 avec le style dancehall, mais il est aussi un grand DJ de sa génération. Il s’est beaucoup impliqué dans le slack. Après lui, vient aussi Shabba Ranks qui est également un artiste de dancehall jamaïcain. Shabba Ranks est devenu célèbre vers les années 90 et une de ses créations les plus connues est peut-être la chanson “Wicked in a Bed”. Il faut préciser que les femmes sont aussi nombreuses à s’intéresser à ce genre musical assez particulier. Ainsi, Lady Saw en a -t-elle fait l’expérience en créant quelques titres, dont ” If Him Lef” et “Pretty Pussy”.