Qu’est-ce q’un riddim ?

riddim

Publié le : 06 mars 20173 mins de lecture

Très simplement, un riddim est le nom de l’instrumental d’une chanson en dancehall et en reggae. En reggae dancehall, on ne chante pas sur de l’instrumental, mais sur un riddim. Contrairement aux autres styles de musique, en dancehall et en reggae, le riddim est utilisé par plusieurs artistes.

Riddim, une séquence musicale

Un riddim est une séquence musicale formant la base d’une chanson.  Il est  joué par la basse ou le clavier et a pour particularité d’être ré-utilisé de multiples fois. À la fin, une séquence musicale à la base de deux chansons est identique. Un jeune DJ jamaïcain obtient pour la seconde fois, avec le morceau ItalStew, un numéro un dans le South Florida Reggae charts. Ce tube est une reprise du morceau CussCuss qui fut déjà très populaire à sa sortie. Cette reprise, avec succès, est un phénomène exceptionnel. Comme cet exemple l’illustre, la reprise en est le cœur même en Jamaïque. Les riddims constituent alors un ingrédient essentiel du succès. Un riddim populaire peut être repris, réinterprété plusieurs centaines de fois.

Riddim et Reggae

Le reggae est une musique ayant une structure rythmique très marquée. Cette structure peu remplie, mais très tranchante, est donnée par la guitare rythmique qui accentue le second et le quatrième temps par la batterie, qui accentue le troisième par un coup de caisse claire et de grosse caisse synchronisés. À cette structure découpée s’ajoute le pilier central: la basse, qui assure le fondement mélodique du rythme. Le riddim entre alors en jeu. Les riddims, structure rythmique au fondement des musiques jamaïcaines, sont généralement déterminés par leur ligne de basse. Le reggae est alors caractérisé par un rythme à quatre temps avec accentuation par la basse. D’où la relation étroite entre le riddim et le reggae.

Les riddims à succès

Les riddims roots apparaissent avant les riddims dancehall. Ils se distinguent du riddim dandehall par leur rythme un peu calme. Une des chansons les plus populaires du riddim roots est « No Women, No Cry » de Bob Marley. Sleng Teng Riddim, le premier riddim dancehall marquait la naissance du raggamuffin en 1985. Bien au fil des ans, le riddim dancehall évolue, en passant par le stade du reggae au dancehall moderne. Les riddims dancehall de nos jours sont composés par des DJs. Si un riddim dancehall provient de l’instrumental de la chanson de l’artiste d’où il porte le même titre, il est composé par un label.

Plan du site