Le Hip-hop, c’est quoi ?

Hip-hop

Publié le : 06 mars 20173 mins de lecture

Le Hip-Hop est un ensemble de pratiques artistiques urbaines regroupant principalement la poésie, la musique, la danse et la peinture. Mais pour beaucoup, le Hip-hop ce n’est pas seulement un ensemble de pratiques artistiques, il s’agit d’un art de vivre, d’une religion et d’une culture.

Le hip-hop est un mouvement

Les années 1950 creusent le fossé entre la majorité blanche américaine et les minorités qui sont les noirs. Des mouvements se forment et sont réprimés. Les communautés des grandes villes, en particulier celles de New York, se replient sur elles-mêmes dans des ghettos où les gangs prennent une importance sociale. L’insécurité, la délinquance et la drogue font alors partie du quotidien. Dans un même temps, la musique noire américaine affirme son identité. Les pionniers de cette culture posent les fondations sur lesquelles sera bâti le hip-hop : James Brown, The Last Poets, ou Stevie Wonder. La culture hip-hop naît de cet environnement défavorisé et des tensions sociales, raciales et politiques de l’époque.

Le hip-hop est une culture

Le hip-hop a su imposer sa propre culture. Elle a son propre code, sa propre esthétique et son propre mode de fonctionnement. Actuellement, le hip-hop est partout présent dans notre quotidien : dans la mode vestimentaire, dans les médias et dans les publicités. Il est devenu en quelques années, un énorme business, surtout pour les jeunes. Malgré cette popularité, le hip-hop est toujours mal vu par la population, même après plusieurs années d’existence. Il est vu comme étant un sport de voyou et de bas quartiers. La devise du hip-hop à retenir est : « Peace, Love, Unity and Having Fun » qui se traduit en français par : Paix, amour, cohésion et Plaisir.

Le hip-hop, c’est de l’art

La musique, est la forme la plus répandue du hip-hop. Elle apparaît pour la première fois sous la forme du « rap ». Il s’agit d’une expression vocale et rythmée sur fond musical, pour évacuer la haine et la colère par le chant. Cette émergence se répandra vite et va se transformer en danse, dont les anciens ont connu sous le nom de : smurf. La danse va alors évoluer et va se regrouper en trois disciplines : la danse debout, le breakdance où les danseurs « tournent la tête » et le new style où chacun s’exprime à sa façon. Le hip-hop poursuit ainsi son développement dans différentes directions. Chaque discipline artistique suit son propre chemin. Le Graff y est né. C’est l’expression graphique de la culture hip-hop. Ce sont des peintures, des écritures réalisées sur des murs à la bombe.

Plan du site